Vous souhaitez également économiser sur le coût total de votre prêt immobilier ?
Depuis quelques années, le rachat de prêt immobilier est devenu un allié de poids dans la lutte pour la hausse de votre pouvoir d’achat. En effet, renégocier votre prêt immobilier peut vous faire économiser jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros sur le coût total de votre emprunt. Encore faut-il vous y prendre au bon moment.

Calculez votre nouvelle mensualité !

 

PARIS (Agefi-Dow Jones) – L’aéronautique et motoriste Safran a annoncé jeudi soir qu’il avait renoncé à ses objectifs pour cette année et retiré sa proposition de dividende 2019 en raison des effets de la pandémie de coronavirus sur son activité.

« Bien que nous économisions de l’argent sur une très courte période, nous nous préparons à reconstruire et à renforcer notre activité afin d’être prêts dès que la situation sera rétablie », a déclaré Philippe Petitcolin, directeur général de Safran, cité dans un communiqué. « Comme nous l’avons montré lors des crises précédentes, notre agilité et notre résilience permettront à Safran de surmonter ces défis et de renforcer sa position à l’avenir, j’en suis convaincu », a-t-il ajouté.

Compte tenu de l’impact incertain des effets de la crise sanitaire sur ses clients, le groupe a décidé de « retirer » les objectifs précédemment annoncés pour 2020.

Le 27 février, Safran a annoncé avoir ajusté son chiffre d’affaires au mieux stable et au pire une baisse de 5% des données publiées par rapport à 2019, avec une variation similaire des données organiques. L’avionneur prévoit également une augmentation d’environ 5% de son résultat opérationnel ajusté (ROC) et de son cash-flow libre supérieur à celui de 2019, pour un montant de 1,98 milliard d’euros.

« Lorsque les impacts sur les activités et les mesures d’ajustement pourront être évalués avec une précision suffisante, Safran les partagera avec la communauté financière », a indiqué le groupe.

Safran a également décidé de mettre fin au dividende, qui devait être payé cette année pour 2019 au taux de 2,38 euros par action. Cette allocation représenterait un paiement d’un milliard d’euros, a expliqué la société.

Cette décision fournirait spécifiquement « de la liquidité dans un contexte incertain », a affirmé le constructeur d’équipement aéronautique. Safran a déclaré disposer de 3,1 milliards d’euros – sur la base de données non auditées – de trésorerie et équivalents de trésorerie, dont 2,8 milliards d’euros sont disponibles immédiatement ou dans les 90 jours.

La société a également annoncé qu’elle avait mis en place une nouvelle ligne de crédit de 3 milliards d’euros d’une durée maximale de deux ans, qui s’ajoute à la ligne inachevée existante de 2,5 milliards d’euros et bonne chance en décembre 2022.

Compte tenu de l’annulation du dividende, Safran s’assure de disposer de « liquidités suffisantes pour financer l’activité démarrée ».

« Avec l’évolution du cours actuel des actions Safran, le conseil d’administration de Safran se réserve le droit de lancer un nouveau programme de rachat d’actions lorsque les conditions le permettront », a indiqué le groupe.

Au niveau de son activité, Safran a expliqué avoir « intensifié » les actions menées depuis décembre 2019 suite à la décision de Boeing de suspendre les chaînes de montage du 737 Max. Ces actions consistent en un plan d’ajustement des dépenses d’environ 300 millions d’euros, a indiqué le groupe le mois dernier.

« Des mesures importantes sont actuellement en cours de mise en œuvre telles que l’arrêt des investissements, la définition de nouveaux objectifs de R&D et la réduction des coûts directs et indirects », explique le groupe.

« Safran utilisera également des systèmes mis en place par les pouvoirs publics, notamment le recours à des activités à temps partiel », a ajouté la société.

-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0) 1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV

Nouvelles financières d’Agefi-Dow Jones


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *