Vous souhaitez également économiser sur le coût total de votre prêt immobilier ?
Depuis quelques années, le rachat de prêt immobilier est devenu un allié de poids dans la lutte pour la hausse de votre pouvoir d’achat. En effet, renégocier votre prêt immobilier peut vous faire économiser jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros sur le coût total de votre emprunt. Encore faut-il vous y prendre au bon moment.

Calculez votre nouvelle mensualité !

 

acheter une hypothèque

La renégociation de votre prêt immobilier consiste uniquement à abaisser le taux d’intérêt auprès de la même banque. Vous n’aurez pas à payer divers frais de rachat, mais la banque ne vous offrira jamais les taux les plus bas du marché: vous n’y êtes pas intéressé, vous êtes acheteur! D’un autre côté, les banques concurrentes feront de leur mieux pour vous proposer leurs meilleures offres hypothécaires aux prix les plus bas pour vous inscrire parmi leurs nouveaux clients: il s’agit d’acheter un crédit! Avec ce taux inférieur, vous devrez obtenir un coût total du prêt suffisamment attractif pour compenser les coûts suivants:

IRA: indemnités de remboursement anticipé


Vous devrez payer ces remboursements anticipés, même si vous les avez négociés en amont (en cas de revente d’un bien ou de remboursement anticipé du prêt avec vos propres fonds), car ces négociations excluent toujours le cas de remboursement. un prêt hypothécaire d’une banque concurrente.

Ils représentent un total de six mois d’intérêts qui doivent être surveillés au moment de la demande de rachat immobilier, mais ne peuvent pas dépasser 3% des fonds propres restants (si vous profitez du prêt en septembre, l’IRA sera égal à la somme des intérêts que vous auriez dû payer d’ici mars).
Ce coût sera inclus dans votre nouvelle hypothèque. Utilisez notre comparateur d’acheteurs hypothécaires pour voir si vous êtes intéressé.

Frais de garantie et de remboursement de prêt


Garantie:
L’achat d’un crédit implique un nouveau crédit, et donc une nouvelle garantie.
Selon votre garantie actuelle, les procédures sont différentes:

Si une intervention chirurgicale est justifiée, hypothèque (ou IPPD), des frais de notaire s’appliquent en cas de licenciement.
Comptez environ 2% du montant restant (= montant remboursé). Ils sont inclus dans le montant total de la transaction.
Il faudra alors s’assurer qu’une nouvelle garantie est établie

Si votre garantie actuelle est un garantie par l’institution de garantie de crédit (par exemple Crédit Logement), vous rembourserez 75% de la mutuelle que vous avez versée lors de la première souscription du crédit. Ce montant vous permettra de payer une nouvelle garantie.

Assurance crédit:
Dans le cadre de l’achat d’un prêt immobilier, les institutions financières exigeront l’assurance du débiteur: en cas de problème de santé du débiteur, l’assureur prendra en charge le paiement des mensualités.

La banque vous proposera automatiquement une assurance groupe. Pour payer moins, vous pouvez utiliser la délégation d’assurance fournie par un tiers.
En effet, depuis le 1er septembre 2010, une banque n’est plus en droit de refuser le contrat d’un assureur si elle offre un niveau de garanties égal à celui de l’accord collectif.
Une délégation d’assurance (entre 0,07% et 0,14%) vous permet de bénéficier de tarifs beaucoup moins chers que les contrats de groupe (entre 0,40% et 0,60%), tout en étant bien assuré.

Frais de rachat hypothécaire:


Comme pour toute transaction bancaire, le remboursement du prêt est soumis aux frais d’administration qui seront versés à la banque ou au courtier qui vous propose un nouveau prêt.

En théorie, les frais administratifs requis représentent environ 1% du montant emprunté. Cependant, en pratique et en termes de tarifs, ils sont négociables.
Vous pourrez peut-être bénéficier d’une remise voire d’une exonération, selon la qualité de votre dossier et votre «profil utilisateur» et votre activité bancaire: ce dernier vous demandera certainement de résider vos comptes bancaires auprès d’une de ses agences. Par conséquent, vous devez planifier un abonnement à une offre qui comprend un chéquier, une carte bancaire, une autorisation de découvert, etc.

Remarque: Les frais administratifs ne doivent être payés que si votre demande de rachat est acceptée. Vous ne serez pas facturé pour le rejet de la demande.
Veuillez noter que ces opérations ne peuvent entraîner le paiement de frais administratifs:
– étude simple avec une banque ou un courtier.
– lorsque vous contactez un courtier payé directement par les banques.

Quatre règles à connaître pour un remboursement de prêt attractif:


1) La durée restante du prêt en cours doit être supérieure au temps écoulé afin de couvrir les frais liés au remboursement du prêt.

2) La différence entre le taux actuel et le nouveau taux doit être d’au moins 1% pour rendre le remboursement du prêt attractif.

3) Le montant du capital résiduel doit être significatif, soit au moins 50 000 EUR. Vous trouverez ce montant dans le tableau d’amortissement fourni par votre banque lors de la souscription de votre hypothèque actuelle.

4) Enfin, sachez que les frais de remboursement des prêts (IRA, frais de dossier, frais de garantie, frais d’assurance, etc.) s’ajoutent au capital à refinancer. La rédemption ne mènera pas au progrès.

Un dernier conseil: nous vous conseillons de vous adresser à Finaprets, qui est actuellement l’un des meilleurs professionnels de l’achat de courtage et vous donnera un devis entièrement gratuit (ce qui n’est pas le cas pour de nombreux courtiers qui facturent ce conseil).


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *